Parfois, je vis la vie d’un écrivain

Longtemps, de charmants longs mois, il a hanté le Triangle, écrit dans le hall,
dirigé des ateliers, discuté, observé, dessiné.
Eric Pessan revient pour une performance ironique et délicieuse.
A l’issue de celle-ci, un débat s’engagera avec le public.
« Quand il n’écrit pas, l’écrivain prend des trains qui arrivent en retard, rencontre des élèves qui rêvent à autre chose, se rend dans des foires du livre où personne ne le reconnaît, passe ses journées à attendre un improbable lecteur dans une librairie, écoute les doléances de ceux qui n’aiment pas lire, participe à des colloques où le nombre d’intervenants excède le nombre d’auditeurs, se rue sur les buffets, et garde – paradoxalement – l’espoir en la littérature. » E. Pessan

Deux livres sortent cet automne : En voie de disparition, éditions Al Dante et Parfois, je dessine dans mon carnet, éditions de l’Attente. Retrouvez ces derniers ouvrages en vente à l’accueil du Triangle.

Pour parcourir les dessins d’Eric Pessan, rendez-vous sur : http://ericpessan.tumblr.com/

Oralieu Limeni

Pour cette saison, Alexis Fichet propose deux Oralieu, deux courtes conférences poétiques, joyeusement écologiques, qui seront l’occasion de deux soirées Sous la lumière. Y apparaîtront des thèmes liés à la science, aux animaux étranges et à l’imagination, avec une question sous-tendue : où commence la nature ? A l’issue de la performance, des intervenants extérieurs animeront la discussion à laquelle chacun sera amené à participer.

Limeni, en Grèce : une épave, des poulpes, et l’encre qui circule à l’intérieur de leur corps. Des coquilles d’oursins, dont le vrai nom, « test », est étymologiquement proche de la tête. Le Monde du silence et le commandant Cousteau...

PARTICIPEZ :
L’homme rend-il la terre plus belle ?

Faites-nous part de vos réponses sur le mur d’expression à l’entrée du Triangle ou encore sur les réseaux sociaux.

Oralieu Magenta

Second Oralieu de la saison, après Limeni. Écologie joyeuse et vidéos contemplatives sont l’occasion d’une soirée Sous la lumière, autour de thèmes liés à la science et à son rapport avec l’art. A l’issue de la performance, des intervenants extérieurs animeront la discussion à laquelle chacun sera amené à participer.

Magenta, en Nouvelle-Calédonie : on voit un homme les pieds dans l’eau, des avions qui décollent, au-dessus de lui. Le jour tombe. Alexis Fichet évoque les piqûres et la physique quantique. La façon dont son corps est ici et pas ailleurs. La façon dont le corps voyage, pourtant.

PARTICIPEZ :
Est-ce que la science manque d’imagination ?

Faites-nous part de vos réponses sur le mur d’expression à l’entrée du Triangle ou encore sur les réseaux sociaux.

Sous la lumière "Ecrire la politique"

Les écrivains Arno Bertina et Vincent Message sont actuellement lancés dans des chantiers d’écriture qui questionnent le politique et sa répercussion sur la vie ordinaire des gens. Ces thèmes romanesques entrent étroitement en écho avec la résidence menée par Mathieu Larnaudie.

Au cours de cette soirée Sous la lumière, il s’agira donc de s’interroger sur la représentation démocratique. Et d’évoquer le rôle que la littérature peut revêtir pour représenter la relation au politique, voire pour la transformer.

PARTICIPEZ :
Un maire, une association, un auteur*, qui porte le mieux votre voix ?

Faites-nous part de vos témoignages sur le mur d’expression à l’entrée du Triangle ou encore sur les réseaux sociaux. Ces interventions seront collectées et serviront à alimenter le débat du 1er octobre.

LES INVITES :
Eric Berroche, élu de quartier du Blosne
Emmanuel Bouju, enseignant littérature Rennes 2
Bruno Couderc, Nouvelle Donne
Isabelle Lambert, Forum social du Blosne
Franck Pichot, conseiller général canton de Redon
Alice Picard, ATTAC

*un sociologue, un député, un ambassadeur…

Sous le lumière "Ecrire en collectif"

En tant que membre du collectif Inculte, Mathieu Larnaudie a souhaité associer deux des auteurs de ce même collectif, créé en 2004, pour une soirée de réflexion sur le thème de l’écriture en commun. La singularité du groupe Inculte est en effet de s’être d’abord rassemblé autour d’une revue, puis d’avoir poursuivi l’aventure en se lançant dans l’édition, tout en continuant régulièrement à publier des oeuvres écrites à plusieurs mains – volumes collectifs de création ou de réflexion sur le roman.

Après une présentation de l’histoire d’Inculte, Hélène Gaudy, romancière, et Alexandre Civico, romancier et éditeur, évoqueront l’influence de cette démarche de mise en partage de l’écriture sur leur travail d’écriture propre. Comment un auteur se nourrit-il du travail collectif ? Quelles voix cette communauté permet-elle de faire émerger ?

PARTICIPEZ : Inventer, créer un projet à plusieurs*, ça vous paraît possible ?

Faites-nous part de vos témoignages sur le mur d’expression à l’entrée du Triangle ou encore sur les réseaux sociaux.

*sans chef, avec un chef etc…

Carte blanche aux éditions al Dante

Les éditions Al Dante publient désormais les textes produits au Triangle par les auteurs en résidence* ! Elles s’identifient comme un réseau de pensées en mouvement, où s’expérimentent et se vivent de nouvelles paroles, de nouvelles écritures. Seront invitées Amandine André (l’écrit vient du corps, l’écriture danse...), Véronique Bergen (l’écriture insuffle une vie aux corps désincarnés des femmes-icônes, leur restitue une parole) et A.C. Hello (l’écriture est chair, le corps s’incarne et parle)… Amandine André a publié Quelque chose (mars 2015) et De la destruction (paru en janvier 2016). Véronique Bergen a publié Edie. La danse d’Icare (2013), Marilyn, naissance année zéro (2014) et Le cri de la poupée (2015). A. C. Hello a publié Naissance de la gueule (2015).

Leurs travaux s’intéressent au corps -dans la sphère intime et publique - corps qui se révèle, se montre, se performe, et parfois n’existe que dans l’excès et le regard des autres. Le débat portera notamment sur la façon dont la création s’ancre dans l’opposition masculin/féminin ou choisit au contraire de l’abolir.

* Déjà parus : Kouam Tawa, Antoine Dufeu, Eric Pessan.

***** En raison des grèves des transports, Véronique Bergen ne pourra malheureusement pas être présente.
Une contribution vidéo sera mise en place.*****

Torch song (Outsider #2)

On retrouve Nicolas Richard, l’auteur-performeur qui sait à merveille faire surgir sourires, fous rires et tendre mélancolie en évoquant des personnages fragiles, au « lyrisme dissonant ».
« Légende ordinaire d’un chanteur amateur, enquête imaginaire sur la vie d’un outsider, tout est parti d’une « torch song », chanson d’amour
poignante, chantée par Mariano, musicien que Nicolas Richard avait déjà
brièvement évoqué*.
Entre errance sociale et musicale, cette deuxième incursion dans le monde des outsiders, accompagnée par une chorale du Triangle, s’écrit parmi des vidéos hirsutes, des post énigmatiques ou ironiques, et des bribes de
chansons approximatives. »

Alexis Fichet, membre du collectif Lumière d’août et Nicolas Richard créent, seuls ou à deux, des performances à tonalité souvent comique.
Ils s’intéressent à la culture populaire, aux sciences (économie, biologie…).
Ils ont été accueillis plusieurs fois au Triangle, dont la dernière en octobre 2014, pour trois performances - Oralieu Planguenoual, *En dehors (avec les Outsiders) et Homère Homer.

Du lindy hop au hip-hop

Du Lindy hop au hip-hop, 1998 (version 2010)

Montage réalisé par la Cinémathèque de La Danse, en collaboration avec
Dan VERNETTES, Isabelle MARQUIS, Noël HERVE et Nicolas VILLODRE.
Ce montage met en lumière l’évolution des danses afro-américaines au cours du XXe siècle,
les différences et les similitudes dans une continuité 
historique. 
Au début la danse se fait essentiellement au sol,
puis de plus en plus en l’air, de façon de plus en plus acrobatique.

Jean-Baptiste André, un artiste, un parcours

Une approche en images de l’univers de l’artiste autour de
Pleurage et scintillement, dans le cadre du festival Ay-roop.

Ciné Cité Danse, c’est une projection de vidéos et de films en écho aux pièces présentées pendant la saison : une extension au spectacle, en lien avec un artiste ou une thématique.

Une approche de la danse jazz

Dans le cadre spectacle des Ballets Jazz de Montréal.
Documents de la cinémathèque de la danse.

Ciné Cité Danse, c’est une projection de vidéos et de films en écho aux pièces présentées pendant la saison : une extension au spectacle, en lien avec un artiste ou une thématique.

Le Sas - Hippopo...

Sur un mode inventif, ludique et participatif, Nathalie Salmon vous guide sur les chemins de la danse avant d’entrer dans la salle de spectacle.
Au menu, quelques vidéos et une invitation à expérimenter quelques principes de mouvements et d’espace.

Le Sas - TYJ

Sur un mode inventif, ludique et participatif, Nathalie Salmon vous guide sur les chemins de la danse avant d’entrer dans la salle de spectacle.
Au menu, quelques vidéos et une invitation à expérimenter quelques principes de mouvements et d’espace.

Le Sas - Minkang

Sur un mode inventif, ludique et participatif, Nathalie Salmon vous guide sur les chemins de la danse avant d’entrer dans la salle de spectacle.
Au menu, quelques vidéos et une invitation à expérimenter quelques principes de mouvements et d’espace.

Goûter d’anniversaire

Pour ses 30 ans, le Triangle vous propose un goûter d’anniversaire exceptionnel !
Au programme : des escapades à la découverte de lieux inexplorés, un gâteau d’anniversaire, de la danse bien sûr et plein de surprises ! Venez en famille ou entre amis souffler nos 30 bougies !

ouvert à tous
Le Triangle centre culturel & bibliothèque

Le Triangle a 30 ans

Penchons-nous sur l’histoire du Triangle : une réalisation née de la concertation.
Pour vous, le Triangle d’aujourd’hui, c’est quoi ?
Dans un quartier en pleine transformation, comment voyez-vous le Triangle dans 10 ans, 20 ans, 30 ans... ?

Avec vous, les habitants, les artistes, les élu(e)s, la bibliothèque du Triangle, les associations partenaires...

PARTICIPEZ : UN SOUVENIR, UN AVIS, UNE ATTENTE ?
Faites-nous part de vos témoignages sur le mur d’expression à l’entrée du Triangle ou encore sur les réseaux sociaux. Ces interventions seront collectées et serviront à alimenter le débat du 1er octobre.

Rencontre avec Louis Robitaille

autour de la vie d’un Ballet avec le directeur artistique Louis Robitaille

Bboys, une histoire du breakdancing

Cette série d’Arte revient en 9 épisodes sur la formidable épopée d’une danse en constante évolution dont l’influence dépasse aujourd’hui les frontières du hip-hop.

Vidéomaton

Le Videomaton, dont quelques images sont visibles ici, est un dispositif mobile,
une boîte blanche avec caméra où chacun laisse une minute d’instantané dansé

Ces portraits, étape du projet "Alter ego", seront mis en ligne sur une plateforme numérique,
et deviendront la matière première d’un travail créatif et collectif en avril 2016.

Tournage : Vendredi 16 octobre 2015 de 17h à 23h
Restitution des portraits : Du vendredi 6 novembre au vendredi 13 novembre 2015.

Projet porté par la Compagnie Zéphyr

Pause Théâtre avec Emmanuelle Huynh

Créée en 1995, Mùa est la première pièce d’Emmanuelle Huynh, qui y chorégraphie l’immobilité,
tandis qu’Yves Godin travaille l’obscurité et que Kasper T. Toeplitz, le compositeur, s’occupe du silence.
Conçue pour être dansée et vue dans le noir, cette pièce invite à l’introspection, à la découverte de soi, à la perception de son propre corps – celui du danseur et celui du spectateur.
Avec Emmanuelle Huynh, nous reviendrons sur ce geste chorégraphique premier et radical,
mais aussi sur le parcours d’une chorégraphe au croisement des disciplines artistiques, dans l’invention perpétuelle des langages chorégraphiques à même de servir au mieux ses projets.

Les Pauses Théâtre ont lieu en Salle polyvalente, 1er étage Erève, à l’Université Rennes 2.

LA PAUSE THEÂTRE, C’EST QUOI ?

Prendre le temps de la pause déjeuner pour rencontrer des acteurs de l’actualité théâtrale,
tel est le principe de la Pause théâtre ouverte à tous.
En une heure, ces pauses offrent l’occasion de découvrir un artiste, un projet, un métier, un spectacle, pour mieux comprendre l’univers du théâtre, réfléchir ensemble à un geste artistique et nourrir la réflexion sur la création d’aujourd’hui.

Ces pauses théâtre sont proposées depuis 2012 par les enseignants-chercheurs du département arts du spectacle, avec l’aide des étudiants et en partenariat avec diverses structures culturelles de la Région Bretagne.

Elles s’adressent à tous les curieux de la création scénique contemporaine et espèrent ouvrir un nouvel espace de dialogue entre l’université et la vie culturelle.

Programme des pauses théâtre de l’année

Dimanche "Alors on bouge"

Animations gratuites dans le hall du Triangle
espace de motricité géant, atelier danse parents/enfants, coin photo, espace lecture...
+ barbe à papa, goûter et buvette sur place...

+ spectacle IGEN/AGAIN
à 15:30 et 17:00 (+ 6 mois)
Igen ("encore" en danois) célèbre le plaisir du jeu et du mouvement.
Les deux danseurs semblent découvrir l’usage de leur corps.
Ils sautent, ils tournent, ils roulent... essayant à chaque fois de nouvelles combinaisons.
La lumière et les sons deviennent un jeu tels des cordes et des balles...
Une apparente simplicité et un enthousiasme communicatif qui font toute la force de la pièce.

Théâtre Uncut

Propositions amateurs :
Noëlle Kéruzoré et Ronan Mancec co-organisent une soirée inspirée par les Britanniques de Théâtre Uncut*. Noelle Kéruzoré et Sylvain Ottavy ont choisi de mettre en espace et en voix des extraits du texte Apathy** de l’auteur anglais Chris Goode. Cette pièce, écrite en 2015, met en scène 15 personnages, 15 jeunes gens en situation de voter pour la première fois ou de choisir l’abstention. Ronan Mancec présente le travail de son atelier d’écriture du Triangle autour de l’actualité.
Avec Noelle Kéruzoré, Ronan Mancec, Sylvain Ottavy et leurs élèves du Triangle et des Cycles 2 et 3 du Conservatoire d’art dramatique de Rennes

Débat :
Une œuvre d’art, un livre, un film a-t-il déjà changé votre vision politique ?
Faites-nous part de vos réponses sur le mur d’expression à l’entrée du Triangle ou encore sur les réseaux sociaux.

Journal d’En danseuse

JOURNAL D’EN DANSEUSE
Réalisation Alain Michard / Montage Alice Gautier

Deux questions sont à l’origine de ce film :
"Chaque chorégraphe porte en lui, en elle, une Histoire de la danse. Comment s’y est-elle inscrite ?"
"Et dans cette Histoire intime, quelle place tiennent les images ?
Pour répondre à ces questions, Alain Michard a rencontré des chorégraphes, dans des contextes très divers.
Ensemble, ils ont parlé, enregistré, filmé, expérimenté des dispositifs.
Voici le journal de cette recherche.

En savoir plus

AS FAR AS THE EYE CAN HEAR
Réalisation Martine Pisani et Oscar Loeser

Trois garçons partent ensemble vers une destination inconnue.
Les paysages qu’ils traversent leur offrent un terrain de jeu qui témoigne de leur amitié.
Sorte de western contemporain, aux décors changeants qui créent au final l’image d’un unique paysage.

Dimanche "Ombres & lumières"

ANIMATION GRATUITES DANS LE HALL DU TRIANGLE
15:00 -> 18:00

Dans la même après-midi,
assistez à des démonstrations de Magie / close up avec Guilhem le magicien-hypnotique,
apprenez quelques tours (à partir de 8 ans),
participez à un atelier de danse (+ 3 ans), de calligraphie (+ 7 ans), ou de marionnettes-ombres chinoises (+ 5 ans),
jetez-vous dans une aventure d’écriture (de 2 à 110 ans),
prêtez l’oreille au coin lecture,
grignotez une corne de gazelle en buvant du thé à la menthe...

SPECTACLE MÊME PAS PEUR
16:30 (à partir de 3 ans - durée 40 mn)

Les deux danseuses de Même pas peur emmènent les jeunes spectateurs dans un voyage imaginaire et contemplatif qui commence dans la nuit, à l’heure où les objets s’animent… Elles invitent à un doux voyage dans un univers imaginaire pour apprivoiser ses peurs et en jouer, un périple qui mettra tous les sens en éveil.
5€ tarif unique / 2€ SORTIR ! /2€ SORTIR ! enfant

Tout est gratuit (sauf le spectacle de danse et la buvette !) et c’est au Triangle !

Travelling

RENCONTRE - 18:30
Danses de mort : esthétique des affrontements violents dans le cinéma sud-coréen
Corée grand angle

Par Simon Daniellou, docteur en études cinématographiques.

Tranchante, contondante, pénétrante : l’arme blanche est l’accessoire létal favori des gangs qui s’affrontent dans les polars venus de Corée du sud. De la scène liminaire du « couloir » dans Old Boy jusqu’aux chorégraphies sanglantes de Man on High Heels, en passant par les poursuites acharnées de The Murderer, nous analyserons les conséquences esthétiques de ce recours par les malfrats du cinéma sud-coréen contemporain aux lames acérées plutôt qu’aux armes de poing.

gratuit

*****

PROJECTION - 20:30
"The Chaser"

de Na Hong-jin, 2008, 2h03

Après la disparition de plusieurs de ses « filles », Joong-ho, ex-flic devenu proxénète, se lance à leur recherche. S’ensuit alors une chasse à l’homme sur fond de Séoul nocturne. Primé à Deauville en 2009, ce premier long métrage de Na Hong-jin est un thriller noir haletant et horrifique. Un film majeur. EXTRAIT

(interdit au moins de 12 ans)

Inauguration "Urbaines"

ANTIPODE MJC, LE TRIANGLE, CARAVANE MJC, ESPACE JEUNESSE LE QUAI LÉO LAGRANGE, LE GRAND CORDEL MJC, MJC BREQUIGNY, MJC CORPS NUDS et MJC MAISON DE SUÈDE ont le plaisir de vous convier à l’inauguration de cette 7e édition.

Ce temps d’échange, qui se prolongera par un apéritif, sera l’occasion de vous présenter les différents rendez-vous qui rythmeront URBAINES 2016. Il sera ponctué par :

􏰀􏰁Le vernissage du projet TRIANGLE ŒUVRE D’ART 2016, réalisé par MISS TIC, WAR, ZILDA, PEDRO et LES OCED’ARTS
􏰀􏰁Des démonstrations de la Compagnie de danse hip-hop du Cameroun X-TREM FUSION􏰀
Des démonstrations du Collectif de Beat Box ZAPP/CAP
􏰀􏰁Le projet EYK 1% project par le studio graphique EYK qui présentera 4 vidéos, sur grand écran, extraites de 15 portraits d’artistes provenant de la danse, du chant, du DJing
􏰀􏰁LES FREEMOUSS BOLD, une performance en coiffure végétale réalisée par le collectif LES FREEMOUSS.

C’est BR&NDER (label FLOU), jeune artiste Rennais qui allie sonorités psychées et rythmiques techno qui nous accompagnera tout au long de cette soirée.

WWW.URBAINES.FR

Sieste musicale

Bien installés dans des transats ou allongés dans de gros coussins, venez-vous reposer à l’ombre d’une mélodie.

Fac@fac

Voici un festival interuniversitaire qui rassemble durant 
3 jours une centaine d’étudiants danseurs 
de toute la France.
Au programme, ateliers, soirées, spectacles, happenings et rencontres inoubliables.


Le festival est organisé par l’association En toute complicité de l’Université de Rennes 2 et les étudiants de Licence 3 Management du sport de l’UFR STAPS sous la direction de Charlotte Mbodj.

JEUDI 17 MARS
19h30 > 20h30

"Chahuchahuté, voilà le tek qui passe ! Chahuchahuté, voilà le tek passé..." A la Renverse (Charlotte Mbodj)
"HIJRA" UFRAPS Caen (Anne Claire Toutain)
"Un jour comme un autre" C Pas L’Pérou Rennes (Charlotte Niobé)
"Evolve" CPN Aix Marseille (Valériane)
"Tout est son contraire" Passage(s) Nantes (Nicolas Irurzun)

Entre 2 (extérieur)
"Hommage à Fatmeh" Killian - SIUAPS Rennes (Hélène Paris)

21h > 22h
"Quatuor pour corps et cordes" C Pas L’Pérou Rennes (Hélène Heyraud)
"Le sashimi de mon coeur s’accorde à l’avocat de tes dieux" Atelier du vendredi Paris (Lyse Seguin)
"Senka" Cie Paradox (Ivan Stanimirovic)
"Dansez, sinon nous sommes perdus" STAPS Nantes (Joëlle Le NUZ)

****************

VENDREDI 18 MARS
19h30 > 20h30

"Partition" CO 21 (Pascale Chaussy)
"La Transcendance" Solo de Manon - SIUAPS Rennes (Hélène Paris)
"HIJRA" UFRAPS Caen (Anne Claire Toutain)
"Tout se transforme" Solo de Roma - SIUAPS Rennes (Hélène Paris)
"Le sashimi de mon coeur s’accorde à l’avocat de tes dieux" Atelier du vendredi Paris (Lyse Seguin)

21h > 22h
"Créatures" Hors Mots (Nadine Brulat)
Solo de Léa - SIUAPS Rennes (Hélène Paris)
"Tout est son contraire" Passage(s) Nantes (Nicolas Irurzun)
"Evolve" CPN Aix Marseille (Valériane)
"Chahuchahuté, voilà le tek qui passe ! Chahuchahuté, voilà le tek passé..." A la Renverse (Charlotte Mbodj)

Printemps des poètes

En ouverture du Printemps des Poètes 2016, la Maison de la poésie de Rennes organise avec le Triangle une rencontre entre Rémi Chechetto et Titi Robin le vendredi 4 mars à 20h. En résidence à la Maison de la poésie Rémi Checchetto retrouvera un compère de jeu et de création pour une déclamation rythmée par les accords de Titi Robin.
En première partie de cette soirée seront projetés les films réalisés lors du Kinopoésie organisé par l’association du Tonneau. Le principe : en douze jours six équipes de cinéma réalisent un film chacune à partir de lectures sonores de Rémi Checchetto et Mariette Navarro.

Festival [deklamõ]

Le Triangle accueille régulièrement le festival [deklamõ] pour un salon littéraire arabe où la musique fait écho à une poésie qui retentit souvent des crises et sursauts du monde. Le 11 mars, Nada Sattouf, poète libanaise de langue française
et Osama Khalil Aldiab, poète syrien réfugié à Istanbul alterneront avec la violoncelliste Claire Menguy.

L’auteur est un lecteur

Libraire d’un soir, Mathieu Larnaudie propose ses coups de cœur de lecteur.

Fous de danse

Initié par le Musée de la danse, Fous de danse est une invitation à vivre la danse sous toutes ses formes, à travers toutes ses pratiques, dimanche 15 mai 2016. De midi à minuit, l’esplanade Charles-de-Gaulle devient le théâtre éphémère de notre communauté dansante : échauffement pour tous, chorégraphies participatives, Soul Train géant, spectacles, cercles de danses urbaines, fest-deiz, dance floor se succèdent à un rythme effréné.
Fous de danse est un geste artistique dédié à la danse, pour que tout Rennes danse.
Fous de danse s’inscrit dans le cadre des Premiers dimanches aux Champs Libres et de Dimanche à Rennes.

http://www.fousdedanse.com/

Téléchargez le programme en PDF :

PDF - 2.6 Mo

Téléchargez le programme en Word :

Word - 29.3 ko

Synthetic City - bande son

TOUT A COUP

Du 13 au 18 janvier, au Triangle, cité de la danse, venez écouter la bande son de SYNTHETIC CITY (spectacle présenté en 2015 au Triangle), dans la galerie.
Projet : musique François POSSEME, écriture texte Morgane REY