Le Triangle a pour mission de contribuer à la création chorégraphique contemporaine en accompagnant les artistes dans leur travail de recherche et de création, en présentant leurs œuvres et en tissant des liens entre leur démarche d’artistes et le public. Cette saison, le Triangle accompagnera notamment :

LATIFA LAÂBISSI

Figure Project
Mêlant les genres, réfléchissant et redéfinissant les formats, le travail de Latifa Laâbissi fait entrer sur scène un hors-champ multiple ; un paysage anthropologique où se découpent des histoires, des figures et des voix. La mise en jeu de la parole et du visage comme véhicules d’états et d’accents minoritaires devient indissociable de l’acte dansé dans Self portrait camouflage (2006), Histoire par celui qui la raconte (2008) et Loredreamsong (2010). Après Phasmes (2001), pièce hantée par les fantômes de Dore Hoyer, Valeska Gert et Mary Wigman, elle revient sur la danse allemande des années 20 avec le diptyque Ecran somnambule et La part du rite (2012).
Poursuivant sa réflexion autour de l’archive, elle imagine Autoarchive (2013), une forme performative portant sur les enjeux et les filiations de son propre travail. Dans Adieu et merci (2013), elle continue à creuser dans l’inconscient de la danse. Sa dernière création, Pourvu qu’on ait l’ivresse (2016), co-signée avec la scénographe Nadia Lauro, produit des visions, des paysages, des images où se côtoient l’excès, le monstrueux, le beau, l’aléatoire, le comique et l’effroi.
www.figureproject.com

Au Triangle, depuis janvier 2017
Pour sa seconde année de résidence, elle travaillera sur la question des « sorcières aujourd’hui ».

ALINA BILOKON & LÉA RAULT

Pilot Fishes
Elles se sont rencontrées à Lisbonne, où elles ont suivi la formation PEPCC (Programme d’Étude, de Recherche et de Création Chorégraphique) organisée par Forum Dança (2010-2012).
Durant cette période, elles étudient et travaillent comme interprètes avec plusieurs artistes, et créent la pièce les unités minimes du sensible en collaboration avec Urândia Aragão.
Fin 2012, elles fondent l’association Pilot Fishes en Bretagne pour porter leurs projets en collaboration et projets individuels : Our Pop Song Will Never Be Popular (2014) et TYJ (2015), présentés au Triangle les dernières saisons. TYJ a reçu en Juin 2014 le prix du Public et le troisième prix du Jury d’artistes au concours Danse élargie au Théâtre de la Ville (version de 10 minutes). G. Amalvi
www.i-m.co/pilotfishes/hello

Au Triangle, en 2017/2018
> présentation de leurs nouvelles pièces : C’est confidentiel. de Léa Rault & almanac d’Alina Bilokon.

RESIDENCES DE CREATION

Jean-Baptiste André & Dimitri Jourde – Association W
A la lisière – création 2018/19

Thomas Lebrun – CCNTours
Another look at memory - création nov 2017

Mackenzy & Phynox
Cambio – création 2018

Gilles Rousseau –Cie Atche
L’Arbre à Pixels – re-création 2017

Simon Tanguy – Propagande C
De l’accélération (titre provisoire) - création 2018/19

Alain Michard – Cie LOUMA
Le beau mariage – re-création 2018