Sur scène, les interprètes jouent à douter.
Ensemble, Ils s’amusent, font parfois semblant
mais s’expriment toujours avec sincérité !

Dans le plaisir d’être ensemble, six interprètes tentent d’exister pleinement, maintenant et à l’avenir, avec leurs doutes comme certitudes. Ils tentent, font et défont sans cesse.
Les gens qui doutent, c’est oublier pour mieux se faire confiance et pour vivre dans le présent. Pour Laurent Cebe, le doute génère ici l’acte artistique car il faut « faire un spectacle en assumant de ne pas savoir ce qu’il va devenir ».

Les six danseurs se cherchent, s’interpellent, sont en quête du regard du spectateur, l’amenant à s’interroger sur la notion même de spectacle. Ici, la musicalité, le rythme, l’espace et le temps sont autant de notions qui servent le sens de la pièce.

Vous venez voir "Les gens qui doutent" ?
Voici ce que vous pouvez voir la même soirée !

Solos - étapes de travail pour Agitato- Pilot Fishes - 18:30
Floe - Jean-Baptiste André - 19:00 ou 21:30
Youtubing + Release Party- Florence Casanave - 19:00
Space, chance and time - Ashley Chen - 21:30

direction artistique, chorégraphie Laurent Cebe / interprétation Aïcha El Fishawy, Flora Detraz, Alice Masson, Quentin Gibelin, Cédric Cherdel, Quentin Ellias / décor Antonin Hako / création lumière Yohann Olivier / création sonore Timothée Borne / régisseur son Felix Philppe / aide & regard Benoit Travers, Colyne Morange / production, administration, diffusion [H]ikari Production / Gaëlle Seguin, Franck Ragueneau

coproduction Centre Chorégraphique National de Nantes, ONYX (Saint Herblain), Danse à tous les étages (Rennes, Brest) / aides à la création Ville de Nantes (aide à la maquette et aide à la création), ville de Saint Herblain, Dispositif Nantes-Rennes Métropoles, Département de Loire Atlantique, Région Pays de la Loire / accueils en résidence Le SEPT CENT QUATRE VINGT TROIS (Nantes), Les Fabriques-Laboratoires Artistiques (Nantes), Le Centre Chorégraphique National de Nantes, ONYX (Saint Herblain), Au Bout du Plongeoir (Rennes), le Centre National de Développement Chorégraphique d’Angers, le Centre National de la Danse de Lyon.