Dans le cadre du festival Mettre en Scène, le Triangle et le Théâtre National de Bretagne présentent

Hypnotique, obstinée, géométrique, l’écriture de la chorégraphe Ayelen Parolin puise sa force dans la précision du geste et la conquête de l’espace. Elle s’entoure ici de quatre danseurs coréens, reconnus pour leur technique et leur rigueur, et accompagnes par une pianiste et par un percussionniste sud-coréen traditionnel.
Mise à l’épreuve physique et mentale, tout en résistance et endurance, Nativos fait émerger la spontanéité et la force essentielle de l’être, explosive et animale. La partition chorégraphique – avec en prélude la réinterprétation de rituels chamaniques – joue sur la répétition de nombreux mouvements qui, progressivement, se contaminent et se défont. L’effet de contraste, avec la volonté et la tension intérieure grandissante de maintenir ordre et précision jusqu’à l’épuisement, est saisissant.

Conception & chorégraphie Ayelen Parolin
En collaboration avec Marc Iglesias et les danseurs
Interprétation Jae Young Park, Jong Kyung Lim, Yong Sean Liu, Yong Seung Choi
Musique Lea Petra (composition et piano) en collaboration avec Seong Young Yeo (percussion et voix)
Production Théâtre de Liège ; Korea National Contemporary Dance Company (KNCDC )
Coproduction Théâtre Les Tanneurs, Centre culturel Coréen de Bruxelles ; Théâtre National de Bretagne/Rennes ; Ruda asbl