Un solo chorégraphique au cœur d’un duo basse-batterie.
C’est LA dernière création de François Ben Aïm et c’est LE moment pour la découvrir !

Dans cette dernière création, François Ben Aïm « se tire le portrait et se règle son compte »…
Un duo guitare basse-batterie, en live, - entre rythmes épurés et fureur des pulsations très « rock » - entraîne le danseur dans un entre-deux où se mêlent résistance, renoncement, abandon et délivrance.
La scène se meut en un terrain de « je » à risque, semé d’embûches. Le danseur s’engouffre dans un dédale de 25 socles, comme dans un parcours à la fois agité, stable, aveugle. L’incident devient événement. Nous voilà happés par ce corps qui se suspend, qui tombe, qui oscille. Le geste trace sa voie à travers le labyrinthe pour venir transcender l’espace scénique, entre épreuve, rite de passage et plaisir du jeu.
Dans un bel élan d’inconscience, fureur et fantaisie s’incarnent dans cette pièce à la physicalité assumée.

Chorégraphie et interprétation François Ben Aïm, avec le regard complice de Christian Ben Aïm / composition et interprétation, basse électrique Olivier Lété / composition et interprétation, batterie Emmanuel Scarpa / scénographie Camille Duchemin / constructeurs Les Ateliers Décors / création lumière Laurent
Patissier / création costumes Dulcie Best
Création 2016

Production CFB 451 / Coproductions Théâtre de Rungis, Théâtre de Châtillon / Résidences La Briqueterie - CDC du Val-de-Marne, Vitry-sur-Seine ; CDC Atelier de Paris - Carolyn Carlson ; KLAP Maison pour la danse, Marseille / Soutiens ADAMI ; Théâtre des Bergeries, Noisy-le-Sec ; Espace Georges Simenon, Rosny-sous-Bois ; Centre Culturel des Portes de l’Essonne ; CND de Pantin pour le prêt de studios.