Le Triangle et le festival Ay-Roop présentent

« Lui, la fluidité élastique et une présence de pitre charmant ; elle, la grâce d’une équilibriste danseuse (…). Ils sont beaux comme des enfants qui s’aiment. » Emmanuelle Bouchez - Télérama

Un bar, une salle de danse ? Une femme, un homme, amis ou amants ? Deux vies au fil de l’émotion, deux frères et soeurs d’équilibre à la recherche d’une énergie commune qui les tiendrait debout. L’humanité est au coeur de ce duo d’êtres fragiles et émouvants. Les danseurs-équilibristes se retrouvent en un lieu fantasmé où le temps se suspend, lieu de rencontres, de séduction, d’utopie et de transgression. La « bande originale » occupe l’un des premiers rôles dans la dynamique du spectacle et fait se côtoyer Henry Purcell et musiques populaires.

Sentiments et nostalgie à fleur de plateau, Pleurage et scintillement émeut, profondément et poétiquement…

Les deux artistes circassiens-danseurs Julia Christ et Jean-Baptiste André ont créé ensemble Qu’après en être revenu au Triangle en 2010. Ces dernières années, vous avez également pu assister à d’autres spectacles de la compagnie : Intérieur nuit, Dis-moi ce que tu vois, je te dirai…, L’espace...

Avant & après le spectacle, dans le hall du Triangle
Magie close-up avec Yohann Gauthier
Un magicien face à nous, à quelques centimètres à peine, qui exécute ses tours, c’est toujours un moment unique d’extase, de doutes et de connivence...
gratuit

conception et interprétation Jean-Baptiste André et Julia Christ / dramaturgie
Michel Cerda / collaboration artistique Mélanie Maussion / scénographie et
réalisation comptoir Alain Burkarth / peinture sol et toile de fond Mathieu
Delangle / création lumière Marc Moureaux / création costumes Charlotte
Gillard / ingénieur son Frédéric Peugeot / régie générale et lumière Joël
L’Hopitalier / régie son Frédéric Peugeot / diffusion, production Geneviève
Clavelin / administration, production Muriel Pierre