Prêt.e à vous laisser subjuguer par la force
sensible, la beauté brute de cette danse intense ?

Pode Ser illustre la difficulté d’être soi. Il est question de limites, d’aspirations mais aussi de désarroi : celui d’être au monde et de n’être que soi.

Leila Ka s’engage seule dans un dialogue brut, à travers différents langages chorégraphiques, à la recherche des identités multiples qui constituent la personne.

Entrée dans la danse par les portes du hip-hop, interprète chez Maguy Marin pour May B, elle affronte, dans Pode Ser, le rapport à soi même, à l’autre, à la société. Forte de cela, Leïla Ka s’élance dans une sorte de combat, avec sincérité et simplicité.

chorégraphe interprète Leïla Ka / création lumière Laurent Fallot

Coproductions et soutiens : Cie
Dyptik – St-Etienne, Espace Keraudy – Plougonvelin, Festival La Becquée – Brest, Le Flow – CESU – Lille, IADU / Fondation de France – La Villette 2017 – Paris, Le Théâtre – scène nationale – St-Nazaire, Micadanses – Paris, Tersicorea Teatro Off – Cagliari, Théâtre Icare – St-Nazaire Avec le soutien de l’Onda – Office national de diffusion artistique.