Pour cette pièce Pierre Bolo et Annabelle Loiseau s’inspirent de plusieurs sources musicales : le Sacre du printemps de Stravinsky (1917) mais aussi de In Bloom (en fleurs) un titre du groupe grunge Nirvana, de la guitare de Bruce Sprinsteen ou des vagues électros lyriques de Armand Amar.

Le sacre, rituel païen, engage tout artiste à créer à l’image de sa vision chorégraphique, plastique, rythmique, scénographique.

L’occasion d’aborder, avec Dominique Jégou, quelques unes des versions marquantes du Sacre du Printemps : celle de Pina Bausch, celle aussi de Maurice Béjart, et celles de chorégraphes plus récents.

réservation recommandée infos@letriangle.org