Un one-man show sur la création…
Du panache à revendre et de la dérision à foison

« Ce spectacle est un one-man show vidéochorégraphique. Une auto-fiction qui donne à voir et à entendre mes « prises de tête » artistiques. Une manière de jouer avec mes questionnements pour y injecter un peu d’humour. Parce que la vision de l’artiste romantique et torturé, c’est un peu cliché quand même… » Sylvain Riéjou.

Précisons qu’avec beaucoup d’humour et de finesse, Sylvain Riéjou met concrètement en scène son travail de chorégraphe, ses doutes, ses choix. Ses avatars numériques projetés sur un écran en fond de scène lui permettent de se dédoubler, se détripler, d’être tour chorégraphe et danseur.

Il instaure un dialogue entre lui-même et son double : entre injonctions, suggestions, querelles et tâtonnements, le geste se crée, l’interprétation se peaufine. On est au cœur de la création... En tout cas, on y croit ! Et c’est drôle et instructif !

conception et interprétation Sylvain Riejou / coach chorégraphique
Tatiana Julien / regards extérieurs Stéphanie Briatte, Laure Hamidi,
Lucas Morlot / remerciements Myriam Gourfink, Daniel Larrieu, Olivier
Martin Salvant, Mathilde Hennegrave, Emmanuel Meyer, Maud Pizon, David Walh

Soutiens : Micadanses (Paris) - Le point éphémère (Paris) - Honolulu (Nantes) - Montévidéo (Marseille) - La place de la danse CDCN de Toulouse occitanie – Le Carreau du temple (Paris) - L’L (Bruxelles) / Production Déléguée : Bora Bora Productions (Charles Eric Besnier et Chloé Ferrand).